Sinay, le Bid Data au service des professionnels du maritime

13 novembre 2018 0 Par hossein
PARTAGER L'ARTICLE



Créée il y a 10 ans par Yanis Souami, l’entreprise Sinay, basée à Caen et également présente à Brest, Lorient et Nice, était à l’origine spécialisée dans les métiers de l’acoustique sous-marine, notamment dans les secteurs de l’halieutique. Des années d’enregistrements et de données qu’il était devenu compliqué de « stocker » de manière classique.

« Avec l’essor du Big Data, nous avons perçu la pertinence de disposer d’une plateforme dédiée, dans la mesure où rien n’existait sur cette thématique », explique Stéphane Alain Riou, vice-président Sales & Marketing de Sinay.

Un choix stratégique pour l’entreprise qui attire sur elle les regards et bénéficie dès lors de diverses subventions : ADEME, Région Normandie, Union Européenne (Horizon 2020)… Jusqu’à une échéance déterminante pour l’entreprise normande : la validation de la preuve de concept en décembre 2017. « Nous disposons à l’heure actuelle de la plus grosse base de données maritimes au monde. Celle-ci est aussi bien constituée d’éléments allant de la force des courants ou la température de l’eau, collectées par un réseau de 35 000 bouées, jusqu’aux mouvements des navires et au croisement d’autres bases de données plus confidentielles ».

Et c’est là qu’intervient toute l’expertise de Sinay grâce à une recette maison. Mélangez un peu d’expérience de data scientist sur de l’analyse de données, rajoutez-y un soupçon d’intelligence artificielle en fonction des besoins exprimés et vous obtiendrez alors des réponses personnalisées à l’attention de ses clients, allant de la simple analyse de risque à la mise en place de dispositifs d’alertes en temps réel.

« Les applications sont multiples. Nous pouvons aussi bien réaliser un catalogue de données pour une entreprise qui souhaiterait connaître les caractéristiques d’un fond marin à exploiter, qu’il s’agisse de la force des courants, de la présence de ressources naturelles ou encore de la fréquentation des navires de surface, que de développer une application spécifique pour sécuriser des installations, par exemple pour un exploitant de câbles sous-marins », détaille Stéphane Alain Riou.

Face à la multitude de possibilités et d’opportunités de marchés, l’entreprise a décidé d’orienter sa stratégie de développement à l’international. « Nous comptons actuellement 4 à 5 concurrents dans le monde, mais qui ne sont pas sur les mêmes créneaux. Or le marché du Big Data dans le secteur maritime, c’est à l’horizon 2030 un chiffre d’affaires de 18 milliards de dollars… ».

Afin d’explorer cette piste et de faire les meilleurs choix, Sinay a bénéficié du dispositif d’accompagnement à l’export « Accélérateur Xport », porté par la Région Normandie et CCI International Normandie. Par ailleurs, elle est également lauréate du programme national « Accélérateur PME » de Bpifrance, lequel va lui permettre de partir 10 semaines à San Francisco pour étudier la faisabilité d’une implantation aux Etats-Unis.

 




2018-11-13 08:00:00

Lire plus