Le marché du Big Data au cœur des enjeux financiers

12 mars 2019 0 Par hossein


Le Big Data est utilisé dans divers domaines comme la politique, la science, la santé, la défense, l’assurance, la banque ou la finance. Cette émergence constitue une réelle opportunité d’investissement pour plusieurs entreprises. Il est donc important de connaître ce qu’est le Big Data et comment investir dans ce secteur qui devient de plus en plus populaire.

Qu’est-ce que le Big Data et d’où provient cet important volume de données ?

Le terme Big Data, qui signifie littéralement « grosses données » ou « méga données » en français, désigne un ensemble de données numériques très variées stockées sur une base numérique, et traitées grâce à une technologie très avancée permettant d’en extraire un sens et une utilité.

Ces données numériques qui grossissent chaque jour de manière pharaonique ne peuvent être traitées par des outils de gestion de base de données classiques.

Le Big Data peut aussi se définir par la règle des 5 V : Volume, Vélocité, Variété, Véracité et Valeur. L’important volume de données variées stockées par les entreprises et les particuliers qui sont traitées à une vitesse record doivent surtout être fiables et crédibles (véracité) pour avoir une réelle valeur.

D’où provient cet important volume de données ?

À cette question, nous répondons qu’elles proviennent tout simplement de notre vie quotidienne. En effet, il s’agit essentiellement de l’ensemble des informations que nous créons sur le web, en recourant directement ou indirectement aux technologies permettant de connecter divers objets (réseaux sociaux, caméras connectées, smartphones, messages envoyés, signaux GPS, achats en ligne, transactions financières, utilisation de la carte bancaire, mails, etc…).

La rapide croissance des données pose le problème de stockage et de traitement. De nos jours, la majeure partie des données sont enregistrées sur le « Cloud », un espace de stockage offrant la possibilité d’accéder aux documents et aux informations sur n’importe quel ordinateur à distance. Ce moyen de stockage a très vite remplacé les disques durs, les CD et autres clés USB.

Le traitement des données a été rendu possible par l’utilisation des « supercalculateurs ». Ce sont des outils informatiques puissants pouvant réaliser des millions de milliards d’opérations par seconde en recourant à des algorithmes.

Les algorithmes à leur tour ont permis de développer des analyses prédictives sur les données. Ces informations sont ensuite utilisées pour détecter les tendances et les régularités dans le comportement de certains consommateurs sur le net. Ainsi, nous sommes passées de l’IoT (Internet of Things ou Internet des objets) à l’IoT (Interoperability of Things ou interopérabilité des objets connectés) en mettant en connexion toutes les données produites par les différents objets connectés grâce à ces algorithmes.

Quels sont les secteurs pionniers dans le big data ?

Les premières entreprises à exploiter le marché du Big Data furent les sociétés technologiques comme IBM, Cisco ou Microsoft, avec la construction de « data centers » (centres de données) et le développement des systèmes de stockage et d’exploitation de données.

Ensuite vinrent les acteurs de la santé avec l’émergence de la médecine futuriste dite des 4P : Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative. Grâce au Big Data, ce secteur a pu faire des études approfondies sur les facteurs de risque de certaines maladies, réaliser des diagnostics et prescrire des traitements efficaces. Le marché du Big Data est à la base du développement de la pharmacovigilance et de l’épidémiologie.

L’industrie des produits manufacturés et l’industrie automobile suivirent aussi la voie avec la production des véhicules aux multiples capteurs et des véhicules écologiques. Enfin, les entreprises d’assurances et les banques se mirent aussi au Big Data avec la digitalisation de l’assurance et le développement des start-ups. C’est ainsi que les « InsurTech », des entreprises s’appuyant sur la technologie et les assurances, virent le jour.

Les entreprises d’assurances utilisent aussi les données dans l’anticipation des nouveaux risques, et dans l’amélioration des relations avec leurs clients en étudiant leur comportement. Le Big Data est aussi largement utilisé dans la finance par les différents fonds d’investissement pour perfectionner leurs outils d’analyse et améliorer leur performance.


2019-03-12 16:42:20

Lire plus